Épargne : une offre à ne pas manquer !

Vous souhaitez bénéficier d’une offre d’épargne irrésistible ? Je vous livre ma technique pour vous libérer de votre banquier. Au moins en partie 🙂

Chers Amis,

Aujourd’hui, je vais tenter par tous les moyens de vous vendre un super produit d’épargne.

En voici les caractéristiques :

  • Dès lors que vous aurez procédé au versement, vous ne serez plus le propriétaire légal de votre argent.
  • Si la société à qui vous versez votre argent fait faillite, elle aurait le droit de se servir de votre argent pour payer sa faillite (salariés, impôts, charges sociales, créanciers etc.)
  • Vous pouvez évidemment disposer de votre argent, mais vous devrez patienter entre 3 et 6 mois. Si vous le voulez immédiatement, ce n’est pas un problème, il vous en coûtera généralement 1% du montant total.
  • Enfin, votre rendement moyen annuel est de 0%. Et si vous déposez un montant important, vous pourriez “percevoir” des intérêts négatifs.
  • Les frais de gestion sont en moyenne de 75.- francs par an.

Bon, à priori vous n’êtes pas intéressé par cette offre bancaire irrésistible.

Et pourtant vous avez sans aucun doute « acheté » ce produit : c’est votre compte d’épargne.

Personnellement, j’ai remplacé la plupart de mes comptes d’épargne par des comptes courants (comptes de paiement ou de salaire).

Je n’ai pas plus de rendement et ne suis toujours pas le propriétaire juridique des fonds, mais mes sous sont immédiatement disponibles.

Pensez à partager cet article à votre famille, vos collègues ou vos amis si vous pensez qu’il peut leur être utile 😉

Tesla tousse quand Elon fume un joint

Découvrez ce qui se passe en bourse quand le fameux patron de la plus grande start-up – Tesla – fume un joint en direct sur internet ! Si vous aimez l’article, partagez-le !

Un jeudi de septembre 2018, le génial entrepreneur Elon Musk, patron de Tesla, était interviewé par Joe Rogan dans un podcast passionnant de deux heures trente. Les deux hommes ont abordés des sujets d’avenir comme la voiture autonome, l’intelligence artificielle ou encore les avions électrique.

LE joint qui fait chuter la bourse

L’anecdote ? Au bout de deux heures d’interview, Joe Rogan allume une cigarette de marijuana et la tend à Elon Musk qui l’accepte et tire dessus (personne ne semble certain qu’il ait avalé la fumée). Pendant ce même entretien, Musk et Rogan ont bu un whisky.

L’acte n’est pas répréhensible dans l’état californien où l’usage de la Marijuana a été légalisé le 1er janvier 2018 mais voir le patron d’un groupe coté en bourse, fumer un joint en direct devant plus de 90’000 personnes est quelque peu déroutant.

Le titre Tesla « perd » le lendemain, vendredi, 6.3% soit près de … 3 milliards de dollars ! Cette baisse n’a été que très temporaire – le temps d’un week-end – puisque l’action a recouvré sa baisse le lundi suivant.

Actuellement (mise à jour le 20.07.2019) Tesla vaut près de 45 milliards de dollars (USD) et a vendu en 2018 environ 245’000 véhicules. Pour comparaison, Ford vaut environ 40 milliards USD et a vendu 6 millions de voiture en 2017.

Autant dire que Tesla n’est valorisé que sur l’espoir futur d’une explosion des ventes et d’une révolution du marché automobile. L’appréciation du titre n’a effectivement rien de rationnel au vu des résultats actuels : la perte de 2018 est proche du milliard de dollar pour un chiffre d’affaires de 21 milliards USD et la perte était déjà de presque 2 milliards USD en 2017.

L’empire Elon Musk

Elon Musk « n’est pas que » Tesla. C’est aussi la conquête spatiale avec Space X, des batteries et des panneaux solaires pour les maisons, the boring company ou encore l’hyperloop où de nombreux suisses des Écoles polytechniques de Lausanne et de Zurich y jouent un rôle important. Le but de ce dernier projet est de relier des métropoles par des trains en sustentation magnétique dans des tunnels sous vide d’air et ce à très très grande vitesse (1’000 Km/h est régulièrement évoqué).

Dans tous ces projets, seul Space X est pour le moment rentable. Et c’est sans doute le plus fou d’entre tous. Elon Musk sera sans doute retenu pour avoir réussi à faire revenir sur terre, droit comme un i, un lanceur de fusée afin de le … réutiliser ! Impressionnant. Sa réussite lui permet d’aller dans l’espace pour 40% moins cher que ses concurrents (Arianespace notamment).

Pour ceux qui souhaitent approfondir la vision folle et géniale d’Elon Musk, je vous recommande sans retenue sa biographie écrite par Ashlee Vance. Vous y apprendrez comment un homme avec énormément de volonté a fait revivre le rêve américain de la conquête américaine de l’espace. Tout ça en se battant contre la Nasa, Lockheed Martin et Boeing… en même temps.

La biographie d’Elon Musk par Ashlee Vance
sur Amazon

Connu pour ses très longues interviews dépassant parfois trois heures, Joe Rogan a reçu plus de milles personnes dont des neuroscientifiques, des auteurs, des professeurs d’universités, des entrepreneurs, des investisseurs, des militaires ou encore des comédiens.

Investir dans des start-up ?

Si vous investissez avec moi, vous n’aurez pas d’entreprises start-up, même de cette taille, compte tenu du risque investisseur pris, car le business modèle n’a pas encore fait ses preuves et n’est pas rentable.

Je choisis (également pour moi même) des investissements dans des entreprises bien établies et de premier plan.

Cependant, rien ne vous empêche à titre individuel, pour le côté « aventure humaine » et la croyance positive en l’avenir, d’investir dans des sociétés jeunes non encore rentables (communément appelées start-up). Ces investissements doivent cependant rester proportionnellement très limités au sein de votre portefeuille.

Une part limite de 15% par entreprise me semble raisonnable et allouer plus de 25% en fonds startup pourrait être risqué. Pensez à diversifier cette partie start-up afin de limiter les risques.

Et vous, investissez-vous une part importante de votre patrimoine dans des start-up ? Dites le moi en commentaire !

Vous trouvez ici l’interview de Elon Musk par Joe Rogan

Pour mieux comprendre SpaceX et ses concurrents : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/02/07/comment-spacex-s-est-fait-une-place-dans-l-aerospatial_5253404_4355770.html

Et le plus beau : l’atterrissage d’un lanceur SpaceX

Comment s’appauvrir en 10 clefs élémentaires ?

Atteindre la liberté financière nécessite un minimum de discipline et de vision. Quelles peuvent être les clefs utiles à la construction de son patrimoine ?

Cher Lecteur,

Un patrimoine se construit avec du temps et de la patience.

Si vous liez la patience à la ténacité, vous obtenez sans aucun doute les atouts les plus efficaces pour faire progresser votre patrimoine.

Il y a quelques années, j’ai envoyé à mes clients le message ci-dessous. Il avait semble-t-il été apprécié. Je trouve pertinent de vous le partager aujourd’hui.

Je vous propose un jeu de 10 clefs élémentaires pour être certain de vous appauvrir.

En appliquant rigoureusement ces principes, vous n’atteindrez jamais la liberté financière et pourrez ainsi rester lié au système étatique.

Enfin, vous pourrez, en très peu de temps, détruire votre patrimoine.

Clef numéro 1 : N’ayez pas d’objectifs à moyen ou long terme.

Se fixer des objectifs – tels qu’une retraite anticipée ou un tour du monde – est le meilleur moyen de construire un patrimoine de façon motivante et de se rappeler pourquoi on le fait, dans les moments difficiles, par exemple.

Vivre au jour le jour, sans objectif, est donc la meilleure stratégie. 😉

Clef numéro 2 : Ne faites pas de budget.

Connaître ses dépenses est le seul moyen de les maîtriser et d’être rigoureux avec soi-même. Sans budget, il est également très difficile de savoir combien l’on est capable d’épargner.

Clef numéro 3 : Ne pas épargner.

Épargner de façon systématique environ 20% de son revenu est le meilleur moyen de construire pas à pas son patrimoine.

Clef numéro 4 : Ne pas investir son épargne.

Préférez vos comptes salaire et épargne, qui oscillent à une rémunération comprise entre 0.00 % et 0.15 % par an. Il vous faudra ainsi entre l’infini et 2000 ans pour doubler votre capital. Et grâce aux frais bancaires et à l’inflation, vous pourrez vous aussi profiter des intérêts négatifs.

Clef numéro 5 : Ne soyez pas patient avec votre patrimoine.

La patience, liée à une attitude d’investissement systématique, est sans aucun doute la meilleure alliée de celui qui veut construire un patrimoine.

Clef numéro 6 : Ne faites pas de bonnes dettes.

Préférez plutôt les leasings et les crédits à la consommation. Empruntez toujours plus pour acheter des biens de consommation qui vous coûteront chaque mois. Ainsi en plus des intérêts élevés, vous perdrez rapidement la valeur de ces biens.

Clef numéro 7 : Ne faites rien pour réduire votre charge fiscale.

Votre argent est mieux dans la poche des autres, surtout dans celles du fisc.

Clef numéro 8 : Ne pas évaluer la progression de son patrimoine une fois par an.

Vous aurez compris qu’il n’y a pas d’intérêt à voir la valeur de son patrimoine diminuer chaque année…

Clef numéro 9 : Portez tous vos espoirs en l’AVS.

Notre système de répartition, datant de 1948, est parfaitement adapté à la démographie du XXIe siècle et au vieillissement de la population. A l’époque dix actifs cotisaient pour un retraité. D’ici moins de dix ans, lorsque la génération du baby-boom sera entièrement passée à la retraite, il y aura 1.9 travailleur pour un retraité.

Clef numéro 10 : Ne pas se former.

N’investissez pas en vous. Se former, que ce soit en finance ou dans d’autres domaines, est la meilleure façon de comprendre et de savoir où investir. En vous formant, vous risqueriez de vite rentabiliser les coûts de formation…

J’espère que ce petit moment décalé aura égayé votre journée.

Si vous voyez d’autres clefs élémentaires, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Raphaël